mardi 21 août 2018

"Ueno Park" d'Antoine Dole

Chronique du blog L'antre de la Louve


Grand amoureux de la culture japonaise,Antoine Dole nous revient avec un roman contemporain se déroulant au Japon : Ueno Park.

Ayumi, Sora, Fûko, Natsuki, Haruto, Daïsuké, Aïri, Nozomu : ils sont jeunes et vivent au Japon. Le hasard fait qu’ils se rassemblent tous à Ueno Park, pour célébrer la floraison des cerisiers. Huit adolescents, huit fragments de vie à découvrir au pays du Soleil Levant.

Sorte de roman choral, Ueno Park est un titre qui ne laissera pas indifférent. Chapitre après chapitre, le lecteur fait la connaissance de huit héros très différents les uns des autres, des adolescents à fleurs de peau qui se cherchent mais qui ont la rage de vivre.

Dès les premières lignes, les mots d’Antoine Dole forment un tsunami d’émotions qui nous emporte. Les héros nous livrent leur quotidien, leur souffrance comme leurs espérances sont communicatives :

Plus de couleurs. Plus de paillettes. C'est mon combat dans cette arène formatée et sans âme où tous suivent des règles qui les abîment et les empêche de s'envoler dans ce ciel immense au-dessus de nous 

Mais Ueno Park, c’est aussi l’occasion de découvrir des facettes méconnues du Japon : avec réalisme, l’auteur dépeint une société japonaise tout en pudeur et contradictoire, bien éloignée des idées reçues. Antoine Dole aborde ainsi la difficulté de s’affirmer dans une société qui tend à l’uniformité. La pression sociale est pesante alors vivre au Japon quand on est ado, ce n’est vraiment pas facile !

Entre combat et résignation, rage, violence des sentiments et désillusions, Ueno Park recueille en une centaine de pages des fragments de vie qui font du bien ou qui blessent. Ce court roman inspirera à ses lecteurs une sorte de nostalgie heureuse et parlera à tous les amoureux du Japon - mais pas que. Une fois de plus, la plume d'Antoine Dole fait mouche et frappe en plein cœur !