vendredi 5 février 2016

"Charles Darwin, une révolution" d'Annabelle Kremer et François Olislaeger

Chronique du blog Takalirsa



Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements.

Tout petit déjà, Charles Darwin se passionne pour la nature et les êtres vivants. Il passe des heures à observer les insectes, notamment les scarabées et les coccinelles, remarquant qu'il existe de petites différences entre les individus d'une même espèce.

Plus tard, à l'université, Charles Darwin ajoute la géologie (l'étude des roches) à ses centres d'intérêt. Il entreprend une expédition en Amérique du Sud à bord du Beagle, un navire chargé d'en cartographier les côtes.

A chaque escale, le naturaliste observe et analyse l'incroyable diversité d’êtres vivants qu'il croise. Il comprend que, comme les paysages, les espèces animales évoluent au fil du temps : il existe une sélection naturelle permettant la survie et l’adaptation de certaines espèces aux changements de leur environnement.

C'est ainsi que naît la théorie de l’évolution qui a rendu célèbre ce naturaliste anglais !