vendredi 5 mai 2017

"Le groupe" de Jean-Philippe Blondel

Chronique du blog Au pays de lire


Mon avis: Étant une inconditionnelle des écrits de Jean-Philippe Blondel, je ne pouvais pas passer à coté de son dernier roman jeunesse et comme je savais qu'il était en dédicace au SDL de Paris, j'ai profité de cette opportunité pour me l'acheter la bas et pour me le faire dédicacer bien-sur.
Et comme toujours, je peux vous dire que la plume de cet auteur m'a une fois de plus envoutée, émue et bouleversée. Ma lecture a été un excellent moment livresque et une très belle découverte.
Je réalise à chaque fois encore un peu plus que Jean-Philippe Blondel est vraiment un de mes auteurs chouchou. 


Du coté de l'histoire: François Roussel, professeur d’Anglais et écrivain reconnu, se décide à créer un atelier d’écriture dans son lycée, avec l'aide de Marion Grand, professeur en philosophie qui est à l'initiative de cette formidable idée. Tous deux vont accueillir une dizaine d’élèves de terminale. 
Cet atelier, réservé aux élèves de terminales va avoir la chance d'accueillir dix élèves de toutes terminales confondues, car bien-sur, François Roussel le sait, l'écriture ne s'adresse pas forcément qu'aux personnes littéraires. 
Ils sont douze à participer à cette expérience, au total les dix élèves qui se sont inscrits et les deux professeurs qui vont les encadrer. Cet atelier va se dérouler sur une période de cinq mois. Les élèves et professeurs vont se rencontrer durant ces mois, une heure par semaine, pour écrire mais surtout pour se livrer et se découvrir comme ils ne l'auraient jamais imaginer avant . C'est un peu timides au début que les élèves se livrent et s'écoutent mutuellement mais plus les séances passent et plus le groupe rentre en alchimie, toutes les barrières présentent au début de cette aventure s'étiolent et finissent par tomber. A travers leurs propres mots, tous arrivent enfin à se dévoiler aux autres et cela fait du bien à chacun. La magie des mots opère rapidement nous laissant petit à petit se dévoiler ce petit groupe devenu en quelques séances extrêmement soudé et complémentaire. 


Du coté de l'écriture: Comme toujours, la plume de l'auteur est juste magnifique, il arrive à nous toucher et nous émouvoir avec cette tendresse et cette honnêteté que l'on ressent à chacun de ses mots. J'ai vraiment beaucoup aimé le fait de voir qu'un groupe d'élèves tous aussi différents les uns des autres vont pouvoir ainsi se rapprocher, se découvrir par simplement l'existence de leurs propres mots. L'alchimie que nous découvrons au fur et à mesure des pages est juste magnifique et le réalisme mis dans ces lignes font que de suite nous sommes transportés auprès de ce petit groupe. Les mots sont simples, pas de fioritures inutiles, Jean-Philippe Blondel va à l'essentiel et nous livre ici un récit authentique plein de tendresse et d'humanité.



En conclusion: Ce roman est un récit polyphonique d'une très belle justesse et d'un réalisme savamment bien dosé. Je ne sais vraiment pas où commence la fiction et où s’arrête la vérité mais il se pourrait bien que M. Roussel soit un peu de l'auteur en fait, quelques traits et caractéristiques me le laisse à penser en tout cas :) . Ceux et celles qui connaissent les écrits de cet auteur savent déjà que celui-ci connait extrêmement bien les adolescents et dans ce roman, cela se ressent une fois encore. J'ai vraiment adoré ce concept qui prouve véritablement que l’écriture est accessible à toute personne ayant vraiment l'envie de le faire . On suit avec délectation la très belle évolution de ce petit groupe avec des débuts fragiles et puis cette assurance et cette confiance en soi et aux autres qui font de ce roman est un récit des plus magique et envoutant.